Courses 2018
      • Cyclo-cross, VTT, route, le bleu-blanc-rouge va si bien à Line Burquier

      • La totale ! Line Burquier, a revêtu son troisième maillot de championne de France de l’année ce jeudi à Plougastel-Daoulas après son titre de cyclo-cross à Quelneuc en janvier, puis de VTT à Lons-Le-Saunier en juillet. 
      • Cyclo-cross, VTT, route, le bleu-blanc-rouge va si bien à Line Burquier
      •  

        Line Burquier éclabousse la catégorie cadette de toute sa classe

         

        « La semaine dernière j’ai pourtant hésité à venir (au championnat de France sur Route) et je me suis décidé uniquement pour les copines. » Fatiguée de l’enchaînement d’une saison de cyclo-cross puis de VTT, elle voulait faire l’impasse sur Plougastel-Daoulas. Elle aurait bien eu tort. L’affaire s’est jouée au sprint et dans ce registre, elle n’est pas maladroite du tout, comme dans les sous-bois ou sur les sentiers de cross-country.

        « Pourtant je ne me sentais pas en forme du tout pendant toute la course. » Alors elle est restée dans les roues, dans la première partie du peloton, laissant les Bretonnes attaquer tour à tour dans la longue montée vers le bourg de Plougastel. Des attaques qui avaient pour seul effet, tout au long des quatre tours de faire le ménage à l’arrière du peloton. 

        Dès la fin de la première boucle, ce peloton, fort de 78 unités, perdait un tiers de son effectif, certaines concurrentes réussissant cependant à revenir dans la longue descente vers le port du Tinduff. 

         

        Trop tôt pour les Bretonnes

         

        Devant, la moindre attaque était contrée, mettant l’ardoisier du jour (Thierry Lirzin) au chômage technique. Et ce scénario dura toute la course. A l’entame du dernier tour, elles étaient encore une vingtaine à pouvoir prétendre au titre. 

        Au haut l’ultime bosse, elles n’étaient plus que dix. A l’entame de la dernière ligne droite, à 800 mètres de la ligne, la locale Maéva Squiban portait son attaque. Trop tôt ! trop surveillée, elle subissait un contre. La Bretagne abattait alors sa deuxième carte en la personne de Marie-Morgane Le Deunff de l'EC Plestin Pays de Trégor, sacrée championne de France de l’Américaine la semaine dernière à Hyères. Encore trop tôt ! Elle se faisait déborder par Line Burquier aux 200 mètres.

        « J’ai lancé de beaucoup trop loin et cela m’a coûté sur la fin. » explique Marie-Morgane, somme toute satisfaite avec une pointe de regret. « Si je pouvais refaire le sprint, je lancerais bien plus tard. Mais au final ça ne changerait sans doute rien car Line était très forte. » Cette fin du mois d’août est de toute façon magnifique. « Je venais ici pour me faire plaisir et je fais une deuxième place. Je suis contente quand même. » La semaine prochaine, elle rejoindra le pôle France à Bourges avec comme objectif de fin de saison le chrono des Nations. 

        Albert LE ROUX
         

      • publié le 23/08/2018
Zoom
      • La Sportbreizh: pour révéler les talents !
      • La Sportbreizh: pour révéler les talents !

      • Le grand départ 2020 à Plougastel-Daoulas
      • Le grand départ 2020 à Plougastel-Daoulas

Suivez nous !

Facebook Sportbreizh
      • Armor-Lux
      • Bodemer Auto
      • Crédit Mutuel de Bretagne Arkéa
      • FBBI
      • L'assiette coopérative
      • Le Télégramme
      • Super U Plougastel
      • Tanguy Matériaux
Powered by diasite
Designed by diateam