• Bandeau 2017
Archives 2014
      • Sinner au-dessus du lot

      • Présent de bout en bout devant, Benoît Sinner (Armée de Terre) est sans contestation possible l'homme fort de la première étape de la Sportbreizh. Deuxième ce samedi, Maxime Cam (BIC 2000), reconnaît la puissance de son adversaire. Quant à Piotr Zielinski (VCP Lorient), il a tenté de résister malgré une condition physique moyenne.
      • Sinner au-dessus du lot
      •  

        Vainqueur à Dirinon, Benoit Sinner était en bonne condition physique même s'il a péché en début d'étape : « Je n'étais pas très bien en début d'après-midi. Je sors d'une grosse semaine d'entrainement. Je n'avais pas très bien récupéré. La condition est là et les jambes sont pas mal même si j'étais poussif au début. » Le coureur de l'armée de Terre, s'est vite remis en course et il est resté devant tout le long de l'étape : « Quand il a fallu faire l'effort pour revenir sur le groupe de 18 coureurs, ça m'a fait du bien de faire un gros effort. Devant, je me suis dit que j'allais jouer les Gwenojens. J'ai senti que j'avais de meilleures jambes que les autres coureurs. J'en ai profité dans le dernier Gwenojen pour faire la différence avec Maxime Cam. Au sprint j'avais toutes mes jambes. Il m'a attaqué à 3 kilomètres de l'arrivée mais je suis revenu. Ça s'est fait à la pédale pour le sprint. » Et Sinner a imposé sa puissance au sprint : « J'ai réussi à résister jusqu'au bout malgré ma grosse journée. Maintenant, il va falloir surveiller Maxime Cam et ne pas craquer dans ces deux difficiles étapes. »

        Le numéro 1 amateur français est très content de sa venue sur l'épreuve : «  J'avais dit à mon directeur sportif que je voulais faire le Tour du Nivernais-Morvan, et puis on a été invité à la Sportbreizh. J'ai voulu venir ici. C'est une course qui me plait bien, une région qui me réussit bien. Les Gwenojens me plaisent, j'ai fait le Tro Bro Léon. J'ai changé mon programme pour venir ici. C'est vraiment une belle course, il y a tout pour s'amuser. »

        Pour la formation du BIC 2000, la course s'est mal engagée. Maxime Cam a profité du travail de l'Armée de Terre pour revenir dans la partie : « On a mal débuté. Dans le groupe de 21 en échappée, on avait que deux coureurs. Puis Clément a crevé assez vite et a lâche. Finalement, le peloton est revenu devant grâce à l'Armée de Terre vu qu'il n'y avait que Benoit Sinner devant. »

        Le coureur breton s'est ensuite accroché au groupe de tête : « Après, Sinner a encore attaqué avec un autre coureur. Je les ai rejoint avant le dernier Gwenojen puis je me suis retrouvé avec Benoit dans le final. On a serré les dents jusqu'à la fin. Mais je n'avait rien à faire face à lui, J'ai attaqué dans le dernier tour mais il est revenu à chaque fois. Au sprint, Benoit lance de loin et je ne peux pas l'accrocher. » Maxime Cam rajoute : «  Il n'y a rien à dire, il est plus fort et il mérite sa victoire. » 

        Vainqueur l'an passé au Mont Saint Michel de Braspart, Maxime Cam tentera de rééditer sa performance, même s'il sait qu'il sera surveillé : « On verra demain. Cette épreuve est tellement dure que c'est difficile de faire des prévisions. Demain matin, j'essayerai de faire aussi bien que l'année dernière. Mais Ce n'est pas pareil, cette année il y a un classement en jeu. Je serai beaucoup plus surveillé que l'an passé. Je vais limiter la casse si je ne peux pas gagner. »

        Présent dans l'échappée des 21, Piotr Zielinski a cédé plus d'un tour au vainqueur du jour. Le coureur du VCP Lorient n'était pas dans une grande forme ce samedi : «  Je n'étais pas bien aujourd'hui. Ce n'est pas le Piotr que l'on connait. La faute à une allergie. Je tousse vraiment fort."
        Piotr pense aussi à son championnat national qui se court la semaine prochaine : « Il y a le championnat de Pologne la semaine prochaine. J'hésite entre tout donner ce week-end ou en garder pour les championnats de Pologne. Il faut vraiment être en bonne santé pour les championnats. »

        Il était pourtant dans l'échappée du jour: « J'ai suivi l'attaque et je me suis retrouvé dans ce groupe de 21 coureurs. Je crois que l'on est parti trop tôt car c'est une course vraiment difficile. » Il garde quand même de l'ambition pour ce dimanche: « Je suis content de ma course. Demain, ça va être dur. Sur le Trophée Aven Moros le week-end dernier, j'étais bien le samedi mais moins bien le dimanche. J'ai un peu peur que ça m'arrive encore. Je viserai une étape puis de conserver ce maillot à pois, mais cela va être serré. »

         

      • publié le 21/06/2014
Zoom
      • 2017: retour au bout du bout du Monde !
      • 2017: retour au bout du bout du Monde !

      • En Coupe de France de DN1 en 2017 !
      • En Coupe de France de DN1 en 2017 !

      • La Sportbreizh - Trophée France Bleu Breizh Izel 2016 à la télé !
      • La Sportbreizh - Trophée France Bleu Breizh Izel 2016 à la télé !

      • Madouas champion de France 2016
      • Madouas champion de France 2016

Suivez nous !

Facebook Sportbreizh
      • Armor-Lux
      • Crédit Mutuel de Bretagne Arkéa
      • FBBI
      • Gopex
      • Harmonie Mutuelle
      • L'assiette coopérative
      • Leclerc Plougastel
      • Sportbreizh
      • Veolia
Powered by diasite
Designed by diateam