• CFA18
Edition 2017
      • Les Bretons frappent d’entrée

      • Maxime Cam était attendu. Il a gagné. Fabien Schmidt sans être un spécialiste a par le passé montré qu’il était capable de bien faire sur un chrono. Contrat également rempli. La révélation du contre-la-montre est encore bretonne avec Julian Lino, 2ème à six secondes.
      •  Les Bretons frappent d’entrée
      •  

        Pour la petite histoire c’est l’Albigeois Patrick Szewe qui a eu l’honneur d’ouvrir le bal, enfin plutôt la route de ce contre la montre, première étape de la SportBreizh 2018. Concentré, mais sans plus. 

        « L’effort solitaire ce n’est pas trop mon truc. » admet le coureur de L’Occitane Cyclisme Formation.

        20 minutes et 20 secondes, celui qui vient d’être sacré champion d’Occitanie des 2ème catégories en finit. Il a tout donné comme la plupart des coursiers. La grande confrontation était prévue pour plus tard, vers 11h. Depuis près d’une demi-heure l’ex-professionnel de chez Auber 93 Flavien Dassonville en a finit avec avec un temps canon de 18mn 18s à plus de 45km/heure. Une perf sur ce circuit très technique. Maxime Cam s’élance à 11h12. Julian Lino prend son départ une minute après. 

        13,8 km plus tard, le Loudéacien a fait le travail. Le sociétaire du CC Nogent-sur-Oise est relégué à 8 secondes sur la ligne d’arrivée. Maxime n’aura guère eu le temps de trembler. Une minute plus tard, Julian Lino déboulait. Deuxième pour six petites secondes, le coureur de l’UC Nantes Atlantique n’était même pas déçu de perdre pour si peu.

        « Je suis un bon rouleur, mais jusqu’à présent de foirais à chaque fois mes chronos. Je pompais trop de jus avant la course. » 

        Cet excellent résultat devrait sans doute changer la donne. Dans quinze jours, il s’alignera au contre la montre du championnat de France, en essayant de ne pas se mettre la pression cette fois-ci . 

        « Je suis plus à l’aise sur des chronos de mois de 20 km. Mais bon, on verra. J’y vais surtout progresser. »

        Les Bretons ont ainsi tapé fort dans le chrono de la SportBreizh en prenant les deux premières places. Il y en a un autre qui termine 6ème, Fabien Schmidt était attendu. « Je me sens fatigué », nous confiait-il avant le départ. Cela ne s’est pas trop vu. A l’issue du chrono, il n’a que 15 secondes de débours sur Maxime Cam. 

      • publié le 15/06/2018
Zoom
      • 2018: Quatre étapes et un final inédit
      • 2018: Quatre étapes et un final inédit

      • Paillot, retour sur une victoire déterminante
      • Paillot, retour sur une victoire déterminante

      • Les engagés 2018
      • Les engagés 2018

Suivez nous !

Facebook Sportbreizh
      • Armor-Lux
      • FBBI
      • L'assiette coopérative
      • Océanopolis
      • Super U Plougastel
      • Tanguy Matériaux
Powered by diasite
Designed by diateam