• CFA18
Edition 2017
      • 1ère étape Plougastel-Plougastel. Contre la Montre.

      • 1ère étape Plougastel-Plougastel. Contre la Montre.
      • Contrat rempli pour Yoann Paillot

        « C’est bon, j’ai rempli mon contrat ». Encore essouflé, mais grand sourire Yann Paillot récupère au milieu de ses coéquipiers après un effort de 9 minutes et 36 secondes. L’ancien professionnel qui fait les beaux jours de l’équipe Océane Top 16 a déjà marqué la SportBreizh 2017 à plus de 46 km/heure de moyenne dans la première étape, le contre la montre de 7,46 km Plougastel-Plougastel. Une formalité pour le Champion de France sortant de la spécialité ? Pas vraiment. Ce n’était pas du tout cuit ! Le coureur longiligne explique : « Je suis plus un spécialiste des vrais contre-la-montre. Là il s’agissait plus d’un prologue. Je suis quand même surpris. Dans la longue descente il était difficile de creuser des écarts, alors dans la côte, je m’attendais à être battu par des puncheurs. Mais j’ai ressenti de bonnes sensations, alors j’ai tout donné dans la montée ». Et il a eu raison car les puncheurs ont pris quelques secondes de débours. « Cela me met en confiance pour le Championnat de France dans une semaine ». Car Yoann Paillot s’est fixé comme objectif de l’année de garder son maillot tricolore. Tout à fait jouable !

         

        Valentin Madouas, pas déçu

        Il était attendu. Il n’a pas déçu et il n’est pas déçu. 23 petites secondes de retard. Valentin Madouas a dû gérer un saut de chaîne dans la montée sur Plougastel ce qui lui a sans doute fait perdre un peu de temps. Ce qui le met à la 9e place. « Un bon chrono. Je limite la casse », analyse-t-il. La course de mouvement que le relief de l’après-midi promet et le profil des étapes des jours prochains devraient rebattre les cartes. Il endosse le maillot bleu de meilleur Breton en espérant changer de casaque.

         

        Bruno Armirail y a cru

        Le sociétaire de l’Occitane Cyclisme Formation a cru que cette première étape lui était vraiment destinée. Il est resté quelques bonnes minutes comme vainqueur virtuel avec un temps de 9 mn 46 secondes. Hélas. C’était sans compter sur Yoann Paillot.

         

        Les Costarmoricains jouent placés

        10e et 13e, Fabien Schmidt et Maxime Cam, les deux leaders des Côtes-d’Armor Marie Morin ont longtemps fleurté avec le podium pour reculer irrémédiablement. Attention, ils ont joué placés et ne sont qu’à 25 et 27 secondes avant l’étape de Saint-Michel de Braspart.

         

        Déjà des écarts

        Ce contre la montre de Plougastel-Daoulas avait beau ne pas être très long, il a fait des dégâts car une quarantaine de coureurs a terminé à plus d’une minute de Yoann Paillot. Des écarts qui pénalisent déjà certains coureurs qui ont des ambitions sur l’épreuve. Axel Journiaux (Vendée U Pays de la Loire) dont le contre la montre n’est pas sa spécialité termine à 50 secondes.

         

        Albert LE ROUX

      • publié le 09/06/2017
Zoom
      • 2018: Quatre étapes et un final inédit
      • 2018: Quatre étapes et un final inédit

      • Paillot, retour sur une victoire déterminante
      • Paillot, retour sur une victoire déterminante

      • Les engagés 2018
      • Les engagés 2018

Suivez nous !

Facebook Sportbreizh
      • Armor-Lux
      • FBBI
      • L'assiette coopérative
      • Océanopolis
      • Super U Plougastel
      • Tanguy Matériaux
Powered by diasite
Designed by diateam